Ian Foster rejoint Sir Steve Hansen au Japon

Par Ned Lester
Ian Foster, alors entraîneur principal de la Nouvelle-Zélande, dans le tunnel après la demi-finale de la Coupe du Monde de Rugby France 2023 entre l'Argentine et la Nouvelle-Zélande au Stade de France, le 20 octobre 2023 à Paris, France. (Photo par Adam Pretty - World Rugby/World Rugby via Getty Images)

Ian Foster, l’ancien entraîneur des All Blacks, aurait conclu un accord pour rejoindre les rangs des nombreux anciens entraîneurs internationaux évoluant en League One au Japon, suite à son départ des All Blacks en 2023.

ADVERTISEMENT

Après un mandat tumultueux à la tête de l’équipe, Foster a mené l’équipe néo-zélandaise jusqu’à la finale de la Coupe du Monde de Rugby 2023 en France. Cependant, il avait déjà décidé de ne pas se porter à nouveau candidat pour le poste, suite à des tensions avec New Zealand Rugby apparues assez tôt dans son mandat.

Depuis lors, le mystère planait sur la suite du parcours de l’entraîneur.

Le mardi 9 avril, le journal néo-zélandais The Herald a révélé que Foster était en pourparlers pour rejoindre Toyota Verblitz en League One. Cette démarche lui permettrait de retrouver un autre ancien dirigeant des All Blacks, Sir Steve Hansen, qui occupe le poste de directeur du rugby au sein du club.

Il va retrouver d’anciens All Blacks

En plus de l’entraîneur champion du monde dont il était l’adjoint (en 2015), Ian Foster rejoindrait un effectif qui compte d’autres visages familiers.

Aaron Smith et Beauden Barrett, deux membres des All Blacks, sont actuellement membres de l’équipe de Toyota, bien que Beauden Barrett ait l’intention de retourner au Super Rugby Pacific en 2025.

Le club compte également dans ses rangs Tom Robinson, qui a précédemment joué pour les Blues, ainsi que l’ancien deuxième-ligne des Highlanders, Josh Dickson. De plus, Pieter-Steph du Toit et Willie le Roux, d’autres champions du monde de rugby, font également partie de l’équipe.

Ian Foster était fermement convaincu qu’il devait attendre la fin de sa carrière avec les All Blacks avant de considérer des offres d’entraînement. Cette décision l’a finalement laissé sans emploi pendant une période de transition de plus de cinq mois.

Alors que la saison de League One touche à sa fin (à la fin du mois de mai) et que Toyota fait du surplace avec 50 % de victoires, il semble que le club ait jeté son dévolu sur l’entraîneur expérimenté. Ainsi, Toyota aurait à sa tête deux anciens sélectionneurs de la Nouvelle-Zélande.

Il sera amené à travailler avec… Eddie Jones

En League One, Foster sera confronté à des amis et des adversaires qu’il connaît bien tels que Dave Rennie (Kobe Steelers), Robbie Deans (Saitama Wild Knights) et Todd Blackadder (Toshiba Brave Lupus) et travaillera sous l’œil attentif du nouveau sélectionneur des Brave Blossoms, Eddie Jones.

ADVERTISEMENT

Cette signature intervient alors que Ian Foster a confirmé la semaine dernière, lors d’un entretien à The Platform, qu’il avait signé un nouveau contrat dont le montant n’a pas été dévoilé, et ce quelques mois après son dernier commentaire public sur son avenir.

« J’ai beaucoup d’idées, mais je vais d’abord tondre mes pelouses », avait déclaré Foster lorsqu’on l’a interrogé sur ses projets pendant son séjour en France à l’occasion de la Coupe du monde. « Et je compte bien rester entraîneur aussi.

« À chaque fois qu’on m’a approché pour devenir entraîneur après la Coupe du monde, j’ai décliné en expliquant que je n’étais pas intéressé pour en discuter, du moins pas avant la fin de la compétition. J’ai jugé qu’il était important que l’équipe dispose d’un entraîneur des All Blacks entièrement engagé à 100 % dans l’équipe à ce moment-là.

« Il n’y a pas de plans secrets. Peut-être est-ce mon orgueil obstiné, mais je ne voulais pas qu’ils découvrent que j’étais en négociation avec quelqu’un d’autre, car je ne pense pas que cela soit favorable à un bon climat au sein de l’équipe. Concrètement, je rentrerai chez moi et, le 1er novembre, je me retrouverai sans emploi. »

ADVERTISEMENT

160 jours plus tard, l’ancien entraîneur des Waikato et des Chiefs a donc retrouvé un job.

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

TRENDING
TRENDING Ulster announce a second Super Rugby Pacific signing in 24 hours Ulster announce a second Super Rugby Pacific signing in 24 hours
Search