U20 : « C’est hallucinant, c’est rageant », les réactions après la défaite de la France face à la Nouvelle-Zélande

Par Willy Billiard
STELLENBOSCH, AFRIQUE DU SUD - 04 JUILLET : Geoffrey Malaterre (France U20) lors du match du Championnat U20 World Rugby 2024 entre la France et la Nouvelle-Zélande au Danie Craven Stadium, le 04 juillet 2024 à Stellenbosch, en Afrique du Sud. (Photo par Ashley Vlotman/Gallo Images/Getty Images)

La Nouvelle-Zélande a battu la France 27-26 et a pris la tête de la poule A après la deuxième journée du Championnat du Monde U20 en Afrique du Sud. En zone mixte juste après le coup de sifflet final, l’entraîneur et les joueurs ont débriefé la défaite.

ADVERTISEMENT
Rencontre
World Rugby U20 Championship
France U20
26 - 27
Temps complet
New Zealand U20
Toutes les stats et les données

Sébastien Calvet, entraîneur : « C’est un truc de fou »

Quelle réaction après cette rencontre ?

« Très frustré. On savait que les Néo-Zélandais avaient gagné le Rugby Championship, c’est donc la meilleure nation du Sud. On a maîtrisé de manière assez propre cette première mi-temps même s’il y a 13 ballons rendus – c’est le mal français qu’on avait déjà vu contre l’Espagne – et cinq ballons perdus sur les touches. Le secteur de la touche nous a aussi coûté cher ce soir. On a le sentiment qu’on a des joueurs qui ont été vraiment au rendez-vous de l’événement et d’autres un peu moins.

« Maintenant on n’a plus qu’à croiser les doigts pour qu’on arrive à se qualifier. Ça ne dépendra pas que de nous parce qu’on n’a fait qu’un bonus sur ce match. Si on se qualifie, on se dira qu’on a tenu tête à la meilleure nation du Sud et qu’on aurait pu et dû gagner. On peut être que déçus et frustrés même si à côté de ça on peut reconnaitre que certains de nos joueurs – et l’équipe par moments – a su élever le curseur et montrer qu’elle pouvait remporter cette compétition. On peut la remporter, mais là, le mal est fait. Avec un seul point de bonus ça va être très dur de finir meilleur second. »

Qu’est-ce qui s’est passé pour que le cours du match s’inverse en seconde période ?

« On avait dit que c’est une équipe contre qui il faut tenir le ballon. En seconde mi-temps, dans les cinq minutes on a deux ballons perdus alors que la consigne à la mi-temps est : soyons propres. Ça ne nous met pas dans le bon tempo. On a eu un peu plus de difficulté à être mobiles avec le coaching. C’est une compétition où analyser après c’est bien beau, mais des fois c’est trop tard.

« Cette équipe était à notre portée. C’est le sport. Plutôt grosse, grosse, grosse déception. Si après on sait qu’on a une chance de se qualifier, on sait qu’on pourra taper tout le monde. »

ADVERTISEMENT

Un point sur les blessés ?

« On a manqué de lucidité et la fraîcheur physique n’y était pas. Le KO est acté pour Charles (Kante-Samba). Pour Zinedine (Aouad), c’est une belle douleur au genou ; ça m’a l’air compromis, au moins pour finir la compét. C’est vraiment une soirée qui se termine très mal. »

Est-ce que le staff croyait à la victoire après l’essai de Mathis Ferté ?

« Bien sûr qu’on y a cru ! Sincèrement, on voyait bien que c’était deux équipes qui se valaient. C’est sur cet essai-là pour moi le tournant, où il aurait fallu basculer psychologiquement en faveur et c’est là où derrière on perd deux ballons coup sur coup. C’est hallucinant, c’est rageant. Si tu ne perds pas ces ballons, c’est eux qui en prennent un coup sur la casquette. Il faut se mettre à leur place quand on repasse devant à la 77e. C’est un truc de fou, c’est le sport, c’est comme ça. C’est rageant quand on aurait pu gagner un match.

Related

Joe Quere Karaba, troisième-ligne : « Chacun a voulu faire la sienne »

Quelle réaction après un tel match ?

« On est beaucoup frustré. Il y a beaucoup de déception parce qu’on a le match en main et derrière on prend le point de bonus défensif. Il va falloir bien préparer le Pays de Galles pour espérer être qualifiés. »

ADVERTISEMENT

Comment expliquer les fautes en seconde période ?

« Manque de lucidité. On n’a pas su rester froid. Derrière, avec ce manque de lucidité on fait beaucoup de fautes et on est puni avec des pénalités.

« Vers la fin, chacun voulait faire la sienne, on était peu ensemble et c’était bien dommage. Si on était restés soudés peut-être que la fin de match aurait été différente. »

Est-ce qu’il y avait la possibilité de marquer plus en première mi-temps ?

« On a eu beaucoup d’opportunités, surtout dans leur camp. On aurait pu marquer, mais chacun a voulu faire la sienne. On a joué un peu à tout seul. Derrière on fait des fautes et on leur rend le ballon. »

Comment juges-tu ta performance ?

« Très content de ma première mi-temps. Mais la dernière action, c’est de ma faute sur le maul. Un peu déçu parce que j’enchaîne deux fautes, deux pénalités où on perd du terrain. Je dirais : peut faire mieux. »

Related

Léo Carbonneau, demi de mêlée : « comptablement, rien n’est fait »

Quelle réaction à chaud ?

« C’est très frustrant au niveau du scénario. On s’est rendu coup pour coup. Chaque équipe a eu ses moments forts, ses moments faibles et au final, ça se joue sur une pénalité. »

Comment expliquer le sursaut néo-zélandais en seconde période ?

« Ça m’a fait penser au match de l’Angleterre où on domine la première mi-temps et on fait un retour de seconde mi-temps et on n’arrive pas à retrouver ce momentum. »

Y a-t-il une différence entre le match de cette année et celui de l’année dernière ?

« Le match n’avait rien à voir. On a des qualités autres que l’année dernière. On a plus ce jeu basé sur la vitesse alors que l’année dernière on était plus sur de la puissance et on arrivait à travailler plus autour des rucks. Cette année, dès qu’on a réussi à mettre en place notre jeu, on a réussi à marquer. On a été très courageux en défense. Je prends un jaune, on a des joueurs qui ont des crampes, on joue en infériorité numérique et ça a pesé sur le match. »

On a l’impression que les cinq dernières minutes sont mal maitrisées…

« On réceptionne mal le coup d’envoi, on est mal sorti du camp, on a trouvé deux touches directes, on s’est fait gratter deux ou trois ballons sur les sorties de camp… C’est quelque chose qu’il va falloir régler par rapport au prochain match. Mais je ne suis pas inquiet parce qu’on a pris le bonus défensif et comptablement, rien n’est fait. L’année dernière, une équipe s’est qualifiée avec 9 points et là on peut avoir 10 ou 11 points. C’est quelque chose qui va nous motiver par rapport au prochain match. »

Related

Regardez le Championnat U20 World Rugby en direct et gratuitement sur RugbyPass TV. S'inscrire ici dès à présent
*Non disponible en Afrique, Nouvelle-Zélande, Fidji, Samoa, Papouasie-Nouvelle-Guinée et Tonga.

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Soyez le premier à commenter...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

T
Tom 13 minutes ago
All Blacks snatch another tight victory from England at Eden Park

First up to any of the ABs fans who accused us of “bluster” pre-series for saying it would be a competitive - I'm glad it turned out to be an excellent series to which the ABs were deserving winners and I hope next time a side tours you'll be a little more humble. I loved the heart shown by the English boys and how they managed to contain the AB attack for large parts of the series. Was very disappointed by the lack of cohesion and ambition ball in hand, we looked after the ball poorly and hardly went 2 phases without kicking it away. We're not giving ourselves enough opportunity to put phases together and build pressure. The ambition shown in the 6N against Ireland and France seems to have gone and our players look very hesitant with ball in hand, we look much better when Marcus is taking the ball flat and boys are running hard at the line. So frustrating when we're starting to build pressure in the 22 we go back to the grubber kick then find ourselves back on the half way line 10 seconds later. We've shown great success with our box kicking game but we need to leave the flipping grubber kick in the locker room. Like the Marcus Smith hail Mary miss pass that went straight to Mark Telea, we seem to have no patience. Sometimes we just need to recycle the ball and go again. Loving seeing Maro back to his best and Fin Baxter really impressed, Alex Mitchell looks to be one of the most complete 9s in world rugby, great around the base and impeccable kicking. Congrats to the ABs, far more dangerous and skillful than England. We contained you for large swathes but to shut down that amount of pace and skill for 80 mins is nigh on impossible. Managed to find a way to win and instinctively grabbed the rare opportunities which came your way. Finding ways to win in two tight test matches will I'm sure be a great experience for your younger players. Beauden needs to be in the starting 15, what a worldie.

6 Go to comments
TRENDING
TRENDING Getting to know: New Zealand U20s lock Liam Jack Getting to know: New Zealand U20s lock Liam Jack
Search