Mathieu Bastareaud : « la Guadeloupe prend le tournant rugby »

Par Willy Billiard
Mathieu Bastareaud (Photo : Willy Billiard)

La Guadeloupe et Bastareaud, ce n’est pas qu’une affaire de famille, mais de rugby aussi. Si Mathieu est né à Créteil, ses parents sont originaires de l’île où résident encore sœur, oncles et tantes.

ADVERTISEMENT

Des attaches solides qui l’ont progressivement poussé à s’investir de plus en plus sur la terre familiale. Aussi lorsque l’an passé lui est proposée l’idée d’avoir un terrain de rugby à son nom, l’ancien trois-quarts centre international aux 54 sélections a eu du mal à réaliser.

Un terrain de rugby à son nom

« Jamais je n’aurais pu penser ça », sourit-il. « Quand on m’a fait la surprise l’été dernier, ça m’avait fait un choc et de voir moins d’un an après que tout était fini, voir le grand panneau avec mon nom, c’était beaucoup d’émotion. J’étais aussi content pour les jeunes guadeloupéens qui sont fans de rugby car il n’y a pas toujours de structures de bonne qualité là-bas. Cette fois, la Région a vraiment fait beaucoup d’effort. Maintenant la balle est dans leur camp. »

L’équipement flambant neuf qui se trouve au CREPS Antilles-Guyane, situé à Pointe-à-Pitre, présente une installation gazon synthétique répondant aux normes World Rugby en vigueur permettant une forte utilisation tout en résistant à des conditions climatiques parfois difficiles. Le budget est colossal pour la collectivité, de l’ordre de 1,6 million d’euros.

Avec cette réalisation et d’autres encore à venir, Mathieu Bastareaud, 35 ans, l’assure : « la Guadeloupe a pris le tournant rugby » et il faut bien admettre que lui-même n’est pas étranger à cette évolution.

« C’est une volonté de la Région d’investir énormément dans les infrastructures sportives pour la jeunesse en Guadeloupe. La Guadeloupe est une terre de sport qui est en train de devenir terre de rugby avec pas mal de clubs qui se sont créés », remarque-t-il.

« Beaucoup de jeunes viennent en Métropole chaque année dans des grands clubs. Toulouse a un partenariat avec un club là-bas, le Stade Français est en train d’en monter un et je suis en train de pousser Toulon pour qu’on fasse quelque chose là-bas. »

La Mêlée des Caraïbes

Lui-même a commencé à « faire » quelque chose : la Mêlée des Caraïbes dont la deuxième édition se déroule du 3 au 6 juillet 2024. Tout est parti de l’idée d’un journaliste sportif local qui voulait organiser le jubilée de Bastareaud en Guadeloupe… avant même que le joueur ne prenne sa retraite.

ADVERTISEMENT

« On avait pour idée d’organiser un match de gala », raconte-t-il. « Mais faire venir des joueurs juste pour un match de gala, ça ne me parlait pas. Je voulais y associer les licenciés de Guadeloupe. Et ça ne me semblait pas réalisable de le faire  une année de Coupe du monde, de venir jouer un match après la saison. Et forcément il aurait fallu des noms qui parlent et souvent ils étaient mobilisés pour la Coupe du Monde.

« J’ai alors proposé de transformer ça en intégrant une masterclass et ça s’est très bien passé. Et quand j’ai décidé de finir ma carrière la saison dernière, en profiter pour organiser un mini jubilé car ma famille en Guadeloupe ne m’avait jamais vu sur un terrain ; ils ne me voyaient que sur un écran.

« L’idée a donc été de mélanger tout ça, de faire une mêlée, un tournoi de rugby loisir. La première année on a fait ça sur une journée et cette année j’ai demandé à faire plus de masterclass avec les enfants et les clubs, venir faire plus d’initiations rugby avec les jeunes. »

Grâce au soutien de la Région, de la collectivité et de partenaires, la manifestation est entièrement financée et gratuite pour les jeunes qui y participent. Des ateliers et masterclass – dont une sur le terrain Mathieu Bastareaud ! – ponctuent cette fête qui se termine par un mini tournoi loisir ouvert à tous.

ADVERTISEMENT

Related

Regardez le Championnat U20 World Rugby en direct et gratuitement sur RugbyPass TV. S'inscrire ici dès à présent
*Non disponible en Afrique, Nouvelle-Zélande, Fidji, Samoa, Papouasie-Nouvelle-Guinée et Tonga.

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Soyez le premier à commenter...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

TRENDING
TRENDING Getting to know: New Zealand U20s lock Liam Jack Getting to know: New Zealand U20s lock Liam Jack
Search