Toulouse écrase La Rochelle sanctionnée par deux cartons rouges

Par Jérémy Fahner
Le centre argentin de Toulouse Santiago Chocobares (2e G) célèbre après avoir marqué un essai lors de la demi-finale du Top14 entre le Stade Toulousain Rugby (Toulouse) et le Stade Rochelais (La Rochelle) au stade Chaban-Delmas à Bordeaux, le 21 juin 2024. (Photo by Christophe ARCHAMBAULT / AFP) (Photo by CHRISTOPHE ARCHAMBAULT/AFP via Getty Images)

Vous pensiez regarder la demi-finale du Championnat de France de rugby à XV, ce vendredi soir à Bordeaux ? Vous avez eu droit à un demi-match de rugby à XIII. La faute aux Rochelais, sanctionnés de deux cartons rouges dans la première moitié de la deuxième mi-temps. À la différence des treizistes qui jouent sans troisième ligne aile, eux ont évolué sans pilier : Atonio puis Wardi ont été exclus par M. Trainini, l’arbitre de la rencontre.

ADVERTISEMENT

Et si, avec un joueur en moins, on a (parfois) vu des équipes s’en sortir, en double infériorité numérique c’est carrément mission impossible. Non sans combattre, le Stade Rochelais a donc fini par baisser la garde, et a laissé Toulouse le battre une fois de plus, la sixième de suite en phase finale. Vainqueurs 39-23 à l’arrivée, les tout frais champions d’Europe iront disputer le Brennus au vainqueur de l’autre demie, Stade Français – UBB, à Marseille vendredi 28 juin.

Rencontre
Top 14
Toulouse
39 - 23
Temps complet
La Rochelle
Toutes les stats et les données

« Dégouté. On fait le taf en première mi-temps et malgré ce rouge (le premier, ndlr) on aurait pu faire beaucoup mieux », enrage Antoine Hastoy, interviewé dès la fin du match sur Canal +. « Mais un 2e rouge, franchement c’est dur, surtout contre Toulouse qui met beaucoup de volume de jeu. »

Uini Atonio était le premier pris par la patrouille, pour un plaquage plus maladroit que méchant sur Thibaut Flament. Mais l’épaule du pilier heurtait le visage de son pote en bleu (43e).

Le pilier de La Rochelle, Uini Atonio (G), reçoit un carton rouge de l'arbitre Tual Trainini (D) lors de la demi-finale du Top14 entre le Stade Toulousain Rugby (Toulouse) et le Stade Rochelais (La Rochelle) au stade Chaban-Delmas de Bordeaux, le 21 juin 2024. (Photo by Christophe ARCHAMBAULT / AFP) (Photo by CHRISTOPHE ARCHAMBAULT/AFP via Getty Images)

Avec un joueur en moins, Ronan O’Gara y croyait encore. « Ça va être difficile, mais on est capables de le faire », encourageait-il au micro de la chaine cryptée. « Les vingt prochaines minutes vont être difficiles, mais on a suffisamment de joueurs et de fraîcheur pour le faire dans les dix dernières minutes. »

Le coach irlandais n’avait sûrement pas anticipé qu’un quart d’heure plus tard, Redan Wardi allait répondre au chambrage de Julien Marchand d’un coup de tête sur le nez du Toulousain. Une provocation entre première ligne derrière une mêlée gagnée par les « rouge et noir » qui coûtait cher : jaune au talonneur provocateur, et surtout rouge au pilier coupable d’avoir perdu ses nerfs (60e).

ADVERTISEMENT

Le sort de cette demi-finale était jeté, le Stade Vélodrome tendait les bras au Stade Toulousain. Pourtant, à 13 contre 14 durant dix minutes, Grégory Alldritt et ses coéquipiers tenaient encore bon.

Le capitaine se chargeait de maintenir les siens en vie en grattant un ballon face aux poteaux toulousains. Hastoy passait la pénalité pour revenir à moins d’un essai transformé (29-23, 63e).

Mais c’était tout. Thomas Ramos creusait l’écart au pied et Mathis Lebel tout juste entré marquait le 5e et dernier essai du match (79e).

L'ailier de Toulouse Matthis Lebel court à l'essai lors de la demi-finale du Top14 entre le Stade Toulousain Rugby (Toulouse) et le Stade Rochelais (La Rochelle) au stade Chaban-Delmas à Bordeaux, le 21 juin 2024. (Photo by Christophe ARCHAMBAULT / AFP) (Photo by CHRISTOPHE ARCHAMBAULT/AFP via Getty Images)
ADVERTISEMENT

Dommage pour le spectacle, car la première période avait tenu toutes ses promesses dans l’opposition de style attendue (20-15 pour La Rochelle à la pause). À Toulouse les arabesques et les inspirations offensives, à La Rochelle la cohésion collective et le pragmatisme. Et aux deux l’indiscipline et les fautes bêtes.

Pénalités

15
Pénalités concédées
9
2
Cartons jaunes
1
0
Cartons rouges
2

Après la pénalité inaugurale de Thomas Ramos (3-0, 2e), les Rochelais frappaient les premiers à Bordeaux. Comment cela ? En appliquant à la lettre le combo gagnant pénaltouche/ballon porté, conclu par Latu (3-7, 12e).

La Rochelle se détachait sur une pénalité d’Hastoy (3-10, 19e), mais le Stade Toulousain provoquait du carton jaune adressé à Jack Nowell (22e) pour infliger un 12-0 aux Maritimes dans un style plus aéré.

Antoine Dupont distribuait à Kinghorn (24e) et Mallia (31e) ses premières passes décisives de la soirée (trois au total sur cinq essais) et le Stade Toulousain semblait prendre le dessus (15-10).

Mais La Rochelle revenait d’abord à deux points grâce au pied d’Hastoy (15-13, 35e) et passait même devant en toute fin de première période. Jack Willis payait les pots cassés après une succession de fautes toulousaines (carton jaune, 38e), ce dont profitaient immédiatement les Rochelais.

Le troisième-ligne centre français de La Rochelle, Gregory Alldritt (C), marque un essai lors de la demi-finale du Top14 entre le Stade Toulousain Rugby (Toulouse) et le Stade Rochelais (La Rochelle) au stade Chaban-Delmas à Bordeaux, le 21 juin 2024. (Photo by Christophe ARCHAMBAULT / AFP) (Photo by CHRISTOPHE ARCHAMBAULT/AFP via Getty Images)

Sur un nouveau maul derrière pénaltouche, Grégory Alldritt relevait le ballon et plongeait dans l’en-but. Hastoy transformait et quand l’arbitre sifflait la pause à 20-15 pour les champions d’Europe 2022 et 2023, tout était réuni pour vivre une deuxième mi-temps passionnante…

Indiscipliné lui aussi, mais sans commettre la faute rédhibitoire, à la différence des Rochelais, le Stade Toulousain est le premier qualifié pour la finale, et reste donc en lice pour un nouveau doublé Brennus – Champions Cup, le premier depuis 2021.

Related

La Coupe du Monde de Rugby Féminin 2025 arrive en Angleterre. Inscrivez-vous ici pour être le premier à recevoir des informations sur la billetterie.

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Soyez le premier à commenter...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

TRENDING
TRENDING Two broken legs and two more out long-term: Boks' worrying injury list Two broken legs and two more out long-term: Boks' worrying injury list
Search